20 juin 2021

Attention ROUGIERS village francais

Certains considèrent les bruits des animaux de la campagne ou de la cloche d’une église, d’une horloge d’un village comme des nuisances sonores. Un député a demandé une loi pour sauvegarder ces bruits familiers au monde rural.

Une proposition de loi pour protéger ce qu’il appelle  » le patrimoine sensoriel des campagnes ».

L’essentiel de la loi

Cette courte loi, modifiée en première lecture par les députés et adoptée sans modification par les sénateurs, part du constat que les maires sont de plus en plus confrontés à des conflits de voisinage provoqués par de nouveaux habitants.

Elle introduit dans le code de l’environnement « les sons et odeurs » comme caractéristiques des espaces naturels. Ces sons et ces odeurs font désormais partie du patrimoine commun de la nation, aux côtés des paysages, de la qualité de l’air ou des êtres vivants et de la biodiversité.

LOI n° 2021-85 du 29 janvier 2021 visant à définir et protéger le patrimoine sensoriel des campagnes françaises (1)

ALORS SAUVONS NOTRE HORLOGE ( pensez à déposer votre réponse avant le 15 juin en MAIRIE )

Philippe CODOL